lundi 19 mars 2012

Le génie des élèves: la vraie vie d'U.L.I.S.



Méduse a un rapport difficile avec son image, elle ne se trouve pas très jolie et pense que tout le monde se moque d'elle.

Voici le projet "La vraie vie d'U.L.I.S" tel qu'il a été présenté à la direction du collège en début d'année.
Depuis deux ans, je participe à l'encadrement des élèves U.L.I.S (Unité de liaison et d'intégration scolaire). Si la première année a été une prise de contact, celle qui vient de s'écouler a été une plongée au coeur d'un collectif particulièrement attachant. L'atelier "Afrique", initié par des collègues passionnées et impliquées, m'a permis de partager avec onze élèves des moments de vie pleins d'émotion. Ces moments parfois difficiles mais toujours intenses dans l'échange, méritent d'être préservés sur un support. Aussi, j'envisage pour cette année (2011/2012) de réaliser un album proche du reportage ou du témoignage dessiné (roman graphique). Il s'agirait, à l'image du travail d'Etienne Davodeau ( paroles de..., Rural, Un homme est mort ou les ignorants) ou de Riad Sattouf, dans un mode plus léger (Retour au collège, La vie secrète des jeunes), de retranscrire comme un journaliste pourrait le faire, tous les évènements qui se déroulent à l'intérieur de l'atelier.
Certes, il n'est pas évident de parler du handicap sans blesser les personnes concernées. C'est la raison pour laquelle le livre utiliserait l'homonymie Ulysse-U.L.I.S pour reprendre la structure narrative de l'Odyssée d'Homère. En effet, travailler avec ces enfants aux tempéraments si spécifiques, relève du poème et de l'aventure (humaine et homérique).
Aussi, pour ne pas leur porter préjudice à quelque niveau que ce soit, chacun d'entre eux aurait le nom et l'aspect d'une divinité ou demi-divinité ayant croisé Ulysse lors de son périple. Le choix de l'attribution des noms, serait fait en fonction du caractère de l'élève: celle qui a un problème avec sa propre image serait de ce fait Méduse etc...
L'isolement, la difficulté de vivre en groupe seraient inscrits dans une mythologie contemporaine et décalée, ce qui offrirait au livre l'allure d'une véritable quête initiatique.
L'objectif d'une telle entreprise est d'avoir à la fin de l'année, un bel objet, sincère et profond, qui retrace les épreuves qu'enfants et adultes auront traversées ensemble.

N'hésitez pas à me donner votre avis sur ce projet. Vous aurez régulièrement des notes mises à jour avec de jolies illustrations.


Libellés :

5 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

On nous apprend à la fac qu'il faut voir le projet avant de tirer des conclusions (ou faire des remarques.)
J'attendrai alors...
ZC

19 mars 2012 à 23:17  
Anonymous Olivier a dit...

C'est bien Zineb, je vois que tu écoutes ce que l'on te dit à la faculté...

20 mars 2012 à 07:39  
Blogger JMP a dit...

C'est une excellent idée, qui a un intérêt à la fois esthétique, pédagogique et psychologique! Peut-être faudrait-il pousser plus encore le rapport analogique/parodique avec le référent homérien. La distance affectueuse que tu y mets te gardera de toucher les susceptibilités. Fonce!!!!!!!!!!!!

20 mars 2012 à 08:17  
Blogger JMP a dit...

"escellentE idée", honte sur moi!
J'en profite pour ajouter qu'avec un tel ouvrage tu en diras certainement plus sur ces énfants que ne le ferait n'importe quelle thèse psychorébarbative réservée aux spécialistes.
refonce!

20 mars 2012 à 08:20  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est un projet complexe mais fort intéressant ! Mettre à jour des liens entre les dieux et les enfants d'Ulysse, histoire de dire qu'aujourd'hui, encore et toujours la séparation (limite) entre les divinités et les hommes est poreuse... Manière intéressante de poser un autre regard sur le handicap. J'ai en tête le film Freaks de Tod Browning qui propose un renversement intéressant.
A suivre ! ...
fl

21 mars 2012 à 22:48  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil