lundi 20 mars 2017

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: le joli taser de Super Nous.



TEASER SUPER NOUS







Continuez à partager et voter pour le film sur le site du Festival JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAIT


jeudi 16 mars 2017

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: Grand Rex+Costa Gavras+élèves = Bonheur

Capture d'écran de Super Nous

Un cinéaste culte et engagé

2800 places pour la plus belle salle de cinéma au monde.


 Ça y est, après plus de cinq mois de travail acharné dans une jolie émulation et totale autonomie, les élèves de la 4°5 voient leur film concourir pour les dix ans du très beau festival Je film le métier qui me plaît.
Cette année, c'est Costa Gavras qui en est le président. Les collégiens se mettent à rêver d'une remise de prix des mains du maître. Plutôt que d'apporter une réponse littérale, les élèves ont travaillé sur une allégorie pour parler du handicap et des AVS (assistantes de vie scolaire). Super Nous est donc une sorte de X-MEN où les super pouvoirs sont autant de différences avec lesquels les petits héros doivent se familiariser et vivre avec les autres.

Afin de soutenir les jeunes cinéastes, scénaristes, acteurs et faire en sorte que le filme puisse remporter le prix du jury, vous pouvez cliquer sur SUPER NOUS et voter, liker, partager. Bref, vous pouvez créer le buzz.


mardi 28 février 2017

À temps perdu.


dimanche 1 janvier 2017

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: c'est un très beau début d'année...

Papa Noël connait bien Jojo.

Capture d'écran de LA FUGUE.

Capture d'écran de LA FUGUE.

Capture d'écran de LA FUGUE.

Capture d'écran de LA FUGUE.

Pour voir LA FUGUE

Cet été, Jojo-la-régie a commencé un court métrage ambitieux. À la rentrée, le jeune cinéaste (il n'a que 13 ans) m'a montré une série de rushes. J'ai été enthousiasmé par toutes les trouvailles visuelles et scénaristiques, mais aussi la maturité avec laquelle le propos était traité. Depuis septembre, à raison de deux ou trois fois par semaine, je demande à Jojo-la-régie si son court métrage avance dans la post-production. À chaque fois, le metteur en scène en herbe (il est en quatrième 5) me répond que oui, ça avance. Entre nous deux, ce film est devenu un private joke, presque un running gag.
- Alors Jojo, ton film, il avance?
- Oui, il presque fini.
- Alors Jojo, ton film il avance?
- Oui, il est presque fini.
- Alors Jojo, bla, bla, blab...
- Oui, Bla, bla, blab...
Il y a une semaine au creux de l'après midi ensoleillé, j'ai reçu un message. Joyeux Noël monsieur, voici votre cadeau. Et avec ça, une photo de Jojo sur son fauteuil de cinéaste. Plutôt que de poster le jour même le lien du film sur mon blog, j'ai décidé d'attendre le 01/01/2017 pour fêter la nouvelle année de la plus belle des manières. Regardez ce film, il est parfait! Merci Jojo et bonne année à tous.

vendredi 16 décembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: juste un jour parfait.



NOËL CHALLENGE
Puisque nous sommes dans les Challenges, restons dans les Challenges.
  • Challenge : situation difficile, se présentant à quelqu'un ou à un groupe et constituant pour lui un défi à relever : le défi de lui-même.
  • Challenge : épreuve sportive dans laquelle le gagnant devient détenteur d'un objet jusqu'à ce qu'un concurrent, dans une épreuve ultérieure, l'en dépossède : l'objet lui-même ou le titre de champion.
En plus de sa dimension poétique indéniable, le principe du Mannequin Challenge est absolument adapté au principe viral de Youtube. Intrinsèquement, le défi se nourrit de son propre défi. Au temps de Noël, il est boule de neige parmi d'autres boules de neige. Plus les flocons s'accumulent, plus ils recouvrent le paysage de blanc au point de nous le rendre étrange et exotique. Faites l'expérience : photographiez votre jardin enneigé l'hiver et un matin d'été. Ce n'est pas le même. Pourtant, il est deux fois beau. Deux fois étrange et étranger à vous même.
J'ai très vite mesuré les différents leviers pédagogiques que proposait le Mannequin Challenge. Sa gratuité, je m'y étais déjà attardé il y a quelques semaines. Sa poésie, je viens d'en parler. Et puis, il y a la prouesse technique. La place de l'individu et du groupe. Le projet, au sens littéral du terme et, par dessus tout, la suspension du temps. Oui, cette suspension comme motif récurent en art en général et en littérature en particulier. Parler du monde, c'est sculpter le temps. Je ne vous ferai pas l'injure de parler de Proust pour les écrivains, Douglas Gordon ou Bill viola pour les vidéastes, de Michel Ange et le non fini, de Monet pour les séries, etc, etc,etc... Le cinéma est l'art absolu de la sculpture du temps, l'ellipse est sa chair.
Donc, le Mannequin challenge, est un objet artistico-pédagogique qui s'améliore ,se perfectionne, se complique plus il vit et prolonge sa mode. Un jour, demain sans doute, il sera périmé. Mais avant cela, il m'aura permis de montrer à tous mes collègues de France et de Navarre et non pas Navarro, que ma pédagogique pouvaient en l'espace de quelques minutes et de façon poétique mesurer ce que les élèves apprennent, comprennent, réinvestissent... Je me rends de plus en plus compte, qu'ils savent vivre avec les autres et s'organiser afin que la mise en commun du savoir faire fasse avenir et non communautarisme. En ce sens, j'ai gagné. L'enseignement se fait dans les espaces vacants, les interstices. Il se fait par infusion. En terminale, j'étais à Thiers, le grand lycée Marseillais. Le proviseur m'avait renvoyé avant que monsieur Girard, un immense personnage d'un mètre soixante me sauve la tête. Le petit proviseur d'un mètre quatre vingt avait dit à ma mère, Olivier est l'eau qui épouse la forme de ce vase. Il fallait entendre que j'étais un gland. Monsieur Girard avait déjà compris qu'en chauffant un peu l'eau, on peut y faire puis boire un excellent thé. Une histoire d'infusion, je vous dis.
Jojo et Pablo, comme des grands, des très grands, des très, très, très grands personnages d'un mètre quarante et quelques kilos ont organisé et réalisé ce Noël Challenge. Bien sûr ils étaient encadrés par mes amis surveillants, mes frères de projets, Youcef et Oussama. Bien sûr que la direction du collège a donné son accord. Bien sûr qu'il faut une direction qui vous accompagne et ne vous freine pas. Donc, Jojo et Pablo, 26 ans à eux deux ont imaginé, réglé, tourné, monté, cette sublime performance. L'instant est parfait. Le temps est suspendu.
Pédagogiquement, nous pourrions mesurer mille compétences...
Donc, cliquez sous la troisième image et savourez.



jeudi 15 décembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: L'OM Challenge, ça buzze déjà...

L'OM.NET

Nous faisons la une du site officiel de l'OM!!! Je suis dans le même état qu'un lauréat du Goncourt, c'est vous dire comme je suis heureux.
Demain, c'est collège en fête.

mardi 13 décembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: qui ne saute pas, n'est pas ...

OM CHALLENGE

Hier soir, en sortant du collège, Youcef le surveillant me balance.
- Olive, demain on se fait un OM Challenge pendant la récréation du matin. Ça te dit?
Comment ose-t-il me poser la question? C'est presque une injure me connaissant.
- Comment, faire un truc de fou avec des élèves et l'OM en sachant que ça va emmerder la majorité de mes collègues, bien sûr que je suis partant! Et plutôt deux fois qu'une!
Alors voilà, avec l'aimable autorisation de notre direction, nous avons quasiment improvisé ce l'OM Challenge de 10h20 à 10h30. 856 élèves figés pour une même performance passionnée, y'a de quoi redonner le moral à notre équipe Olympienne bien mal en point.




mardi 6 décembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: bulletin de santé... scolaire.

Dans le couloir étroit pour la masse d'élèves qui le fréquente (Big up pour les architectes), je croise une collègue d'anglais. Enfin, je croise son parfum bien avant sa personne. Une marque de luxe dont le nom m'échappe mais que je connais, il fut un temps, ma soeur mettait le même. Bien avant la personne, j'entends les doigts s'écraser avec agilité sur le clavier. Sans doute, l'enseignante de langue rentre son code pour ouvrir la session, souvent le prénom d'un enfant, c'est mon cas. Puis l'identifiant, le nom de famille auquel on accole la première lettre de son prénom, puis le code Pronote. Mouais, faut pas être hacker pour percer le mystère du ministère, un peu de jugeote et tous les élèves de France s'augmentent les moyennes de 4 ou 5 points et se mettent présents lorsqu'ils sont absents. Faut croire qu'ils ont autre chose à foutre que de chercher à tricher. Ils préfèrent se faire pécho par les parents. J'ai joué, j'ai perdu. Quoi, mais t'étais où de 14h à 15h? Bè, je suis arrivé en retard mais le prof y m'a marqué absent. Quoi, t'étais encore en retard à 8h30? Nan, mais j'ai accompagné Linda à l'infirmerie parce qu'elle était malade! Quoi, t'as eu 7 en histoire? Je sais, mais c'est toute la classe qu'a eu une mauvaise note! Pronote, Pronote, Pronote... Le Logiciel qui vous rend SM même lorsque vous n'aimez pas souffrir. Pronote, le logiciel qui vous confirme ce que vous saviez déjà, le bon élève n'en a pas besoin, le mauvais s'en passerait. Pronote est à l'éducation nationale ce que la troisième lame est au rasage, ça finit le travail et parfois, ça blesse jusqu'au sang, Aïe! Donc, je m'avance vers la salle de ma collègue et la lumière projetée jusque dans le couloir m'invite à m'arrêter et à saluer. Moi, j'allais juste en salle des profs pour boire un café à la machine. Machine-Machin-Chose-Bidule-truc- Sûrement pas l'appareil magnifié par George Clooney dans la publicité. Comment parler du jus immonde qui coule dans le gobelet en plastique en râlant comme un chat que l'on écrase....?  Raaaaaaaaaaaaaaaaa, cling, monnaie qui tombe dans l'alcôve à rabat où seule la main d'un enfant de 3 ans peut entrer pour récupérer les pièces. Ha, vous êtes forts les fabricants, tout pour retenir l'argent des pauvres! Le fait que ce café soit immonde est la seule raison pour laquelle je le bois. Oui, j'aime pousser mon bon goût aux limites du mauvais. Je me prépare pour la guerre, elle va arriver, c'est sûr. J'suis pas fou, j'écoute la radio comme tout le monde et on nous annonce le pire. Mais, merde, personne n'est prof chez les journaleux? Personne ne fréquente les vrais gens normaux? Ceux qu'ont pas des idées pourries toutes les trois secondes! Moi, j'm'en fous, lorsqu'on sera dans les abris, sous terre, à attendre que le Mécheux de l'Ouest appuie sur le bouton rouge, et bin, j'boirais de la merde en la prenant pour du café. C'est peut-être ça la vie? Nous faire croire que les immondices que nous avalons ont le goût du caviar. Nous sommes tellement entraînés! Si les distributeurs de machines à caca... heu, à café dans les entreprises réussissent à nous faire boire de la merde liquide sans qu'aucun d'entre-nous ne détruise l'engin à coup de lattes, il n'est pas étonnant que certains nous fassent passer des discours nauséabonds pour l'esprit républicain! Alors donc, je salue ma collègue à l'instant où je traverse la lumière de sa classe qui se projette dans le couloir. Dis-donc Olivier, j'ai lu les appréciations que tu écris sur les bulletins, c'est super beau! Combien de temps tu passes sur chaque classe? Et puis, t'as jamais eu de soucis avec les parents? Des soucis? Pourquoi? qui serait soucieux de lire ça au sujet de ses enfants?
- A....... ce n'est pas une élève, c'est l'élève! Virtuose en graphisme, virtuose en relations humaines, virtuose en écoute et sympathie, elle incarne le talent sans frontières et une leçon d'altruisme. Bravo et continuez à illuminer votre entourage.
- P..... est aux arts plastiques ce que Messi est au Football, Hugo à la littérature, Rimbaud à la poésie, Kubrick au cinéma, Le Corbusier à l'architecture et Mariotti à l'enseignement, juste parfaite!
- I....... est délicate et s'affirme un peu plus en cours. Elle s'épanouit comme une fleur aux premiers jours du printemps.
- Si Louise Bourgeois et François Truffaut avaient eu un fils, ce serait J....... Un élève indispensable à l'équilibre de chaque séance de cours.
Tous ces commentaires sont véridiques. Ils ont réellement la couleur et le goût du bon café et jusqu'à preuve du contraire, ils n'ont jamais empoisonné...

samedi 3 décembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: ne comptons pas nos heures.

Les petites actrices arrivent.

Au centre, Pablo le co-réalisateur.

Le story-board de Jojo-la-régie, le réalisateur.

Story-board toujours.

Jojo-La-Régie.

Petite actrice un peu stressée.

Petite actrice au sourire un peu angoissé.

Pablo et Jojo expérimentent avant de sortir du collège.

Petite actrice pas très sûre d'elle.

Petite actrice qui ne semble pas connaître le trac.

Un petit coup d'oeil sur Pronote avant les conseils.

Une vraie gueule de cinéma.

Mise en place de tous les comédiens.

Derniers réglages de Jojo et Pablo.

On allume le Zoom H4.

Jojo et Pablo ne sont pas d'accord sur un plan. Dispute, Scène 1.

Dispute, scène 2.

Dispute, scène 3.



Dans le contexte social actuel, il est bon de rappeler quelques principes.
  • Oui, les élèves d'aujourd'hui sont remplis de vies et de projets et surtout, ils sont meilleurs que ceux d'hier. Au même âge, et à niveau socio-culturel égal, j'étais plus con que n'importe quel collégien ou lycéen dont j'ai la charge. Oui, si les petites personnes auxquelles je m'adresse sont celles qui feront la France de ma douce vieillesse alors, je dis super. Ils ne seront pas aussi médiocres que ceux qui nous gouvernent et qui vont nous gouverner.
  • Non, être professeur fonctionnaire ce n'est pas faire ses heures et puis basta. Je connais plus de boulangers, dentistes, coiffeurs incompétents et peu scrupuleux que de collègues. Rendez-vous compte que dans les quartiers où même la police ne peut entrer, les établissements scolaires continuent d'écrire leur histoire et à enseigner. Et puis, si être professeur nourrit tant de fantasmes, je rappelle à tout le monde que le concours est gratuit, il suffit d'avoir le Bac et ne pas avoir peur des autres.
Lorsque je commence à 8h20, j'arrive au collège ou au Lycée à 7h30. Lorsque je commence à 9h30, j'y suis à 8h. Si le rectorat devait payer mes heures effectives et hors préparation de cours, je ruinerai à moi tout seul le budget de l'éducation nationale. Non, si j'avais voulu être riche, j'aurais été footballeur professionnel. Je n'étais pas génial, mais vu le niveau de certains, j'aurais pu avoir une honnête carrière et planquer de l'argent dans les paradis fiscaux... Parait que ça se fait. Non, je voulais faire un métier qui me maintienne en vie, qui me pousse à me réveiller le matin avec le sourire du bien-heureux. Seuls, les matchs contre le PSG m'auraient maintenu dans la béatitude.
Les élèves de ma classe principale (quatrième 5) sont les miens en Arts Plastiques depuis trois. Ils sont issus des classes à projets (Classe numérique). Cette année, ils ont décidé de réaliser un film ambitieux. Une sorte de X Men à la française qui traite de la différence en milieu scolaire. Ils ont créé un groupe Facebook pour le film et se donnent des rendez-vous au collège même lorsqu'ils n'ont pas cours. Comme je n'ai pas le fameux réseau social, Jojo dit Jojo-la-régie, m'écrit la veille pour confirmer ou infirmer l'heure et le lieu du tournage. Je suis là uniquement pour les encadrer s'ils tournent à l'extérieur du collège, pour le reste, ils se débrouillent comme une vraie production et je me dis que c'est un peu grâce à moi. Haaaaa, si à leur âge je m'étais rencontré comme prof, je serais quelqu'un de très important!


mercredi 23 novembre 2016

Le génie des élèves et de ceux qui le furent: mannequin challenge suite et fin?

LYCÉE PREMIÈRE OPTION ARTS PLASTIQUES

LYCÉE DUBY PREMIÈRE OPTION HISTOIRE DES ARTS 

COLLÈGE DE GRÉASQUE QUATRIÈME CINQ, MA CLASSE PRINCIPALE

Trois nouveaux Mannequin Challenge qui vous feront découvrir avec humour les lieux où j'enseigne.
Cliquez sur le lien au dessous des images.